dimanche 31 décembre 2017

Quand une année meurt, une autre s'éveille... - Bilan 2017



Il y a des années pas comme les autres… Des années où tout se mêle, s’entremêle et on est emporté malgré nous dans le tourbillon de la vie (comme le dit si bien la chanson).

2017 a eu pour moi un goût particulier. Celui du bonheur d’abord. Un PACS, une chose que je n’aurais jamais cru possible il y a un an. Après l’emménagement, c’était une étape particulièrement importante à mes yeux. S’occuper de l’autre en même temps que de soi-même c’est parfois compliqué. Il faut gérer ses propres angoisses en même temps que celle du compagnon, l’encourager alors qu’on est nous-même en plein doute. Cette année, j’ai beaucoup appris sur la relation de couple et ce qu’elle impliquait et le résultat est là. Pour rien au monde je ne changerais quoi que ce soit de cet aspect de ma vie.



Le goût de la réussite ensuite. L’admissibilité aux oraux du CAPES, enfin ! J’ai touché du doigt le métier que je veux faire plus tard et j'ai surmonté une de mes pires angoisses : l’oral. Depuis que je suis scolarisée, c’est l’aspect du travail qui me fait le plus peur. Je déteste viscéralement me retrouver devant une ou plusieurs personnes et débiter des paroles que je trouve inintéressantes et bafouiller quand je n’arrive pas à répondre à une question. Bon, je n’ai pas eu de chance, car j’ai tiré la seule partie du programme que je ne suis pas parvenue à maîtriser en deux ans. Mais qu’à cela ne tienne ! Je suis allé jusqu’au bout, j’ai tenu et j’ai passé les deux oraux.



Même si cela m’amène au goût semi-amer qu’a laissé mon échec. Un 10 et un 8 à l’écrit et un 6 et un 7 à l’oral. Pas suffisant pour intégrer le corps des enseignants stagiaire mais suffisant pour me remonter à bloc et me prouver à moi-même que c’était possible. Et en septembre, c’était reparti. Mais sur de biens meilleurs bases comme en témoigne le 14 que j’ai décroché au premier concours blanc. En ce 31 décembre 2017, j’ai enfin compris comment faire pour obtenir ce fichu sésame et croyez-moi, cette année c’est pour moi !



La vie d’adulte a démarré aussi : première déclaration d’impôt toute seule, première vraie gestion d’un budget comme une grande à tout compter, tout recompter pour finir par réussir à m’assumer (quasi) complétement. Découverte d’un nouveau système d’organisation qui me permet à la fois de me détendre et de prévoir toute l’organisation dont j’ai besoin : le bullet journal ! C’est le meilleur système pour moi, et vraiment j’adore !



Et je ne serais pas moi, si je n’évoquais pas la lecture et le cinéma. En lecture, j’ai eu un vrai coup de cœur pour deux sagas : Phobos (Collection R – Robert Laffont) et Meg Corbyn (Editions Milady). J’ai lu énormément cette année (63 romans, BD et Manga confondus !). J’ai vraiment redécouvert le plaisir de se glisser dans le lit après une longue journée, de lire 2-3 chapitres et de s’endormir doucement. Concernant le cinéma, je retiens 5 films que j’ai vu (pour la première fois) et vraiment aimé en 2017 : Le grand méchant Renard ; La La Land ; The hours ; Le 5e élément et le dernier vice-roi des Indes.



Cette année, j’aimerais réussir à accomplir plusieurs choses :
-          Faire de l’exercice plus souvent et manger plus sain en incluant 2 à 3 (voire plus) repas végétariens par semaines. Tout ça en essayant de cuisiner beaucoup plus aussi.
-          Avoir le CAPES (enfin)
-          Reprendre mon blog à savoir les chroniques de lectures, de film… et continuer à développer ma maigre culture littéraire et cinématographique

-          Et puis vivre… tout simplement…


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire