mercredi 26 avril 2017

Life : Origine inconnue



Alien... nous voilà ! Devant toi les savants de ce monde ! Hum.. Bref ! Aujourd'hui, je vais vous parler de Life : Origine inconnue. La bande annonce avait pas l'air mal. Un film de science-fiction dans la lignée d'Alien, bon pourquoi pas... Mon dieu...Par tous les vaisseaux, mais sauvez la science-fiction !

À bord de la Station Spatiale Internationale, les six membres d’équipage font l’une des plus importantes découvertes de l’histoire de l’humanité : la toute première preuve d’une vie extraterrestre sur Mars. Alors qu’ils approfondissent leurs recherches, leurs expériences vont avoir des conséquences inattendues, et la forme de vie révélée va s’avérer bien plus intelligente que ce qu’ils pensaient…



Première chose, n'appelez pas le film Origine inconnue quand on dit dès les cinq premières minutes que l'échantillon vient de Mars ! Merci. L'histoire est pompée et re-pompée sur Alien, le premier volet. On a une bande de joyeux scientifiques dans la station spatiale qui attendent la découverte sensationnelle pour laquelle ils ont été envoyés. Ils réussissent à récupérer des échantillons du sol et commencent les expériences. Tout va bien, jusqu'au problème de manutention dans le labo. A partir de là, tout part en cacahuète et le martien Calvin (oui, il s'appelle Calvin) se met à attaquer toute la station et ses occupants. Bon, l'histoire est très basique et pourrait marcher. Mais tout s’enchaîne tellement n'importe comment qu'on finit par ne plus suivre et je me suis vraiment lassé. Je savais exactement à quel moment les attaques arriveraient, ce qu'allaient faire les personnages et c'est dommage. L'idée de base est vraiment sympa ! La créature arrive à se détacher de celle qu'on connaît d'Alien mais il y a plein de petits détails pas expliqués qui ruinent le film.

Du côté des personnages, c'est très pauvre. On a du mal à s'y attacher parce qu'on ne les connaît pas et on n'a pas le temps de les connaître. On ne sait d'eux que leurs qualifications dans la station spatiale. Le seul détail qu'on a de vraiment précis, c'est l'accouchement de la femme de Sho, un des astronautes qui devient papa d'une petite fille. Et le véritable problème, [attention spoiler] c'est qu'on termine à la fin avec les deux seuls personnages qui n'ont aucune profondeur et on n'arrive pas à ressentir d'empathie pour ce qui leur arrive. Il y a clairement un manque d'écriture sur certains et ça en devient un problème pour le scénario.


La seule chose à peu près bien réussie, c'est peut être la fin. Je dois avouer que je ne m'attendais pas vraiment à ça et j'en ai été agréablement surprise. Mais malheureusement, ça ne rattrape pas le reste de ma séance. Bref, je vous conseille de passer votre chemin. Visionnez ou re-visionnez le premier volet d'Alien ! Ça sera beaucoup mieux ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire