samedi 21 novembre 2015

Fils-des-Brumes tome 1 - L'Empire Ultime




Quel meilleur moment pour lire que le temps de trajet que l’on effectue dans les transports en commun ? Le seul inconvénient, quand on aime les gros pavés, c’est qu’ils ne sont pas très pratiques à transporter. Heureusement les livres de poche existent ! C’est dans ce contexte que j’ai attaqué le premier tome de la saga Fils-Des-Brumes de Brandon Sanderson.

La jeune Vin ne connait de l’Empire Ultime que les brumes de Luthadel, les pluies de cendre et le regard d’acier des Grands Inquisiteurs. Depuis plus de 1000 ans, le Seigneur Maître gouverne les hommes par la terreur. Seuls les nobles pratiquent l’allomancie, la précieuse magie des métaux. Mais Vin n’est pas une adolescente comme les autres. Et le jour où sa route croise celle de Kelsier, le plus célèbre voleur de l’Empire, elle est entraînée dans un combat sans merci. Car Kelsier, revenu de l’enfer, nourrit un projet fou : renverser l’Empire.

Alors, ce livre… Je ne sais pas trop comment l’expliquer mais j’ai été transporté dès les premières pages. C’est un vrai coup de cœur. L’univers est vraiment bien construit et plutôt original. Cette idée de pouvoirs « magiques » qui viennent des métaux, j’étais plutôt sceptique au départ mais au final l’auteur réussit à bien mener sa barque et à tout expliquer correctement. Du fonctionnement à l’utilisation de l’allomancie, tout y passe. Je ne peux pas trop en dire sinon, je dévoile la moitié de l'histoire. Et on découvre ce pouvoir par les yeux du personnage principal Vin et via son apprentissage. L’auteur a aussi créé différentes espèces qui viennent ajouter du piquant à l’histoire.

Ce qui m’amène à parler des personnages. Pour une fois, je n’ai pas réussi à en détester un. Même les méchants qui sont censés être cruels, je les ai trouvés fascinants. Les descriptions sont assez effrayantes et pourtant, on s’y attache. On a vraiment envie d’en savoir plus et j’espère que ce sera le cas dans les prochains tomes parce que j’ai été un peu frustrée. L’auteur n’a pas beaucoup dévoilé les secrets de ses méchants. Les autres personnages (à savoir la bande de voleurs et les nobles), sont eux, plus décrits et mis en valeur. Bon, c’est un peu normal étant donné que ce sont les personnages principaux.  Au fur et à mesure de la lecture on découvre leurs vies, leurs pouvoirs et finalement même le plus petit espion ou travailleur à un rôle capital à jouer.

Concluons par l’histoire. Un bon rythme, les événements au bon moment. Malgré quelques longueurs parfois (notamment lors des scènes des bals), le récit avance bien. Et j’ai été plutôt surprise de la tournure de certains passages. Je me suis retrouvée un peu bête. Et la grande romantique que je suis, a eu du mal à avaler que l’histoire d’amour entre deux personnages ne soit pas plus développée. C’est la seule critique que je ferais.


En bref, foncez, foncez, foncez ! 

4 commentaires:

  1. quand ma PAL aura un peu baissée, je te l'emprunterais ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A la vitesse à laquelle tu dévores les livres je sens que tu vas bientôt me le piquer ^^

      Supprimer
  2. Une amie me la fortement conseillé, et ta chronique me donne encore plus envie de sauter le pas pour découvrir cet univers intriguant et ces personnages qui ont l'air très intéressants :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Foncé :D ! (Et je suis en train de dévorer le deuxième :D)

      Supprimer