mardi 14 juillet 2015

Vengeance en Prada


Elle est tyrannique, odieuse, insensible, tortionnaire et pourtant on l’adore. Que serais Runway sans Miranda Priestly ? Et surtout qu’est devenue Andrea après sont départ fracassant pendant la fashion week de Paris (rien que ça) ? Ce sont toutes ces question sue je me suis posées au moment où j’ai eu entre les mains le dernier livre de Lauren Weisberger. Vengeance en Prada est la suite du Diable s’habille en Prada. Et c’est une suite que j’ai beaucoup aimé.

On retrouve Andréa 1 an après sa démission de Runway. Tout semble aller parfaitement bien, elle va se marier et elle est rédactrice en chef d’un magazine sur le mariage qui marche très bien. Mais justement, le succès de ce magazine attire les convoitises notamment Elias Clarck qui voudrait bien le racheter. Mais pour Andréa cela signifierait retomber dans les pattes de Miranda et il en est hors de question.

J’avais beaucoup aimé le diable s’habille en Prada, dont j’avais d’abord vu l’adaptation cinématographique. Ici, c’est un petit plaisir de retrouver tous les personnages évoluant dans des univers différents suite à la démission d’Andréa. On retrouve tout ceux qui ont marqué le premier tome et là ou l’auteur à réussi cette suite c’est que chaque personnage a muri grâce à cette expérience.

Le personnage d’Andréa que je n’avais pas du tout aimé dans le livre précédent trouve ici un peu plus grace à mes yeux. Elle va se marier, gère un magazine et elle est beaucoup plus posée et plus sure d’elle-même si elle à encore du mal à dire les choses franchement.  J’ai aussi retrouvé avec plaisir le personnage d’Emily, la première assistante de Miranda, qui est devenue la meilleure amie d’Andy. Au début, ça m’a un peut choquée et puis au fur et à mesure de la lecture je me suis rendu compte que c’était bien pour l’histoire qu’elle ai été réintégrée. Il fallait un personnage comme elle pour le bon déroulement de l’intrigue.

Parlons de l’intrigue justement. Elle est classique et on s’attend à la fin mais on suit son évolution et les rôles qu’y jouent les personnages avec un certain recul. On sait quelles réactions les protagonistes vont avoir mais ce qui est intéressant c’est de voir comment les autres personnages vont prendre ses réactions. Le couple Max-Andréa est de ce point de vue très intéressant car on a presque deux histoire en une : celle du magazine d’Andréa et celle de leur famille.


En résumé, c’est une très bonne suite qui redonne du peps aux personnages et dont j’ai hâte de voir une adaptation (si c’est prévu un jour).  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire