mardi 14 juillet 2015

Starters


Les livres de littérature jeunesse sont souvent basés sur le même schéma. Un personnage principal, un méchant, une histoire d’amour, une intrigue et une fin heureuse. Pendant toute la lecture, on sait ce qui va se passer et on n’est pas surpris de la fin. C’est un peu l’effet que m’a fait Starters de Lissa Price.

Callie est une Starter, c'est-à-dire une adolecente, rescapée de la guerre bactériologique qui a tué toutes la population a l’exception des enfants et adolescents ainsi que des personnes âgées. La population est donc réparti en deux groupes : les Starters et les Enders. Les Enders peuvent, grâce aux services d’une entreprise nommée Prime Destinations, louer le corps d’un Starter afin de retrouver jeunesse et vitalité. Dans le but d’obtenir de l’argent pour permettre à son frère de vivre plus dignement, Callie accepte de louer son corps et se retrouve malgré elle, mêlée à un complot qui la dépasse…

Juste après avoir fini ce livre, j’étais très enthousiaste. Je l’avais trouvé très bon et très intéressant. Puis j’ai réfléchi et j’y ai trouvé quelques points négatifs.
Tout d’abord, concernant la forme. C’est un ouvrage de la collection R, nouvelle collection des Editions Robert Laffont. Il coute 16€90, c’est un gros livre mais la police d’écriture est au moins en taille 36 ! Surtout pour un roman qui se lit en 1h30 si vous lisez vite, je trouve que c’est un peu fort. C’est souvent le problème de certains livres, parfois ils sont trop chers pour le temps de lecture qu’on y passe.

Parlons maintenant de l’histoire. C’est une trouvaille originale. J’ai bien aimé l’idée de la location des corps. C’est une problématique intéressante pour un roman de Science-fiction. Mais j’avoue que la romance m’a un peu enervée. Je l’ai trouvée assez niaise et surtout je sentais venir la révélation sur le personnage masculin mais alors gros comme une maison !

Du coté des personnages, Callie m’a bien plu. C’est une jeune fille courageuse et prête à tout pour aider son petit frère. Mais je l’ai aussi trouvée assez naïve. Pourtant, au début, on sent qu’elle sait qu’il va y avoir un piège, mais elle tombe dedans quand même (bah oui, sinon il n’y aurait pas d’histoire ^^). Mais j’avoue que le Vieux, cet homme énigmatique m’a vraiment intrigué. On dirait un mélange entre le n°1 dans la série Le prisonnier et L’homme à la cigarette dans X-Files. Toujours là mais on ne sait jamais vraiment qui sait.


Pour conclure, je dirais que c’est un roman agréable à lire, j’ai même eu un peu peur à certains passages. J’avoue que le tome 2 m’intrigue vraiment et je pense que je vais me le procurer dés que possible (en emprunt ^^). 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire