mardi 14 juillet 2015

Par delà le mur du sommeil




« Le 2 décembre, c’est le Chtulu day . »
-           Le quoi ?
-           Le Chtulu day. C’est le jour où les Grands anciens ont quittés la Terre !
-          … 
-          Mais si ! Tu connais pas Lovecraft ? 
-          Euh…
-          Et ben lis la suite ! Tu vas comprendre ! »

HP Lovecraft… que dire pour présenter cet auteur qui est connu et reconnu pour ses ouvrages d’horreur, fantastique et d’épouvante. On peut déjà commencer par là. L’œuvre de Lovecraft est essentiellement construite autour d’une ambiance un peu macabre et étrange. J’ai décidé de faire confiance à mon père pour savoir par quel ouvrage commencé et il m’a donné à lire Par delà le mur du sommeil. Ce livre est un recueil de nouvelles qui offre une bonne découverte de l’univers de l’auteur.

Comme tout recueil de nouvelles, il est difficile de résumer. Je ne peux pas faire un résumé de chaque histoire sinon ce serait trop long. La trame commune à ces nouvelles c’est généralement la présence d’un personnage masculin qui se retrouve confronté  à un élément particulièrement étrange voir inquiétant. Il mène l’enquête, parfois avec des amis et se retrouve face à une vérité à laquelle il était impossible de s’attendre. Et il arrive que cette dernière détruise le personnage.

J’ai commencé ce livre dans le but d’être prête pour la semaine Lovecraft organisée par l’association les Rev’Ailleurs dont je fais partie (au passage petit coup de pub : (site LRA + Page facebook) et je n’ai même pas honte non non). Et finalement, j’ai mis énormément de temps à le lire. Mais j’ai quand même réussi à en venir à bout !

J’ai bien aimé l’univers de cet auteur. J’avoue que j’ai eu peur plusieurs fois en lisant. L’ambiance est vraiment particulière. Il y a même certain moments où je me suis retenue de fermer le livre et de respirer un grand coup pour évacuer le stress. On sent la présence d’une entité différente de l’homme mais c’est surtout le personnage principal de l’histoire qui avec ses craintes arrive à nous mettre le doute.

Le style de l’auteur est parfois un peu difficile à suivre. Il faut s’accrocher à certains moments car des personnages apparaissent puis disparaissent  aussitôt. Il y a des références à des détails présents dans le tout début de l’histoire. Disons qu’il ne faut pas s’arrêter de lire en plein milieu de la nouvelle sinon on a un peu du mal à reprendre.


En résumé, j’ai bien aimé cet ouvrage. Je pense poursuivre ma découverte de Lovecraft avec d’autres ouvrages mais dans quelques temps. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire