mardi 14 juillet 2015

Métamorphoses


Waaaah… Quand on découvre un auteur qui a du talent, on a pas du tout envie de quitter son univers. Je viens de refermer Métamorphoses de Samanta Bailly et je n’ai qu’une envie, me replonger dans Oraisons pour repartir encore et encore à Manérian, à Lyneroy et à Volplume.

Nous sommes donc à Lyneroy, cité du commerce d’Héldérion. C’est dans cette ville que vit Sonax. Un jour, il décide de tout quitter pour le théâtre solaire. Peu à peu, alors qu’il est entrainé dans les intrigues politiques du royaume, il devient un polymorphe, un être entièrement créé à partir de résuadine capable de changer d’apparence à volonté. Il commence alors un jouer un rôle beaucoup plus dangereux qu’il ne pouvait l’imaginer.

Cette auteur, a vraiment un talent incroyable. Dès les premières pages, on est projetés aux côtés de Sonax dans l’univers d’Heldérion. On marche et évolue avec le personnage. J’ai retrouvé avec plaisir l’univers d’Oraisons et les différentes corporations qui régissent la vie dans ce royaume. Ce que j’ai apprécié aussi, avec l’intrigue de ce roman, c’est de retrouver quelques événements d’Oraisons. J’ai d’ailleurs bondi en reconnaissant les autres personnages.  L’histoire est parfaitement fluide et bien ordonnée. On suit d’abord Sonax au théâtre solaire, puis on le voir évoluer vers des missions plus dangereuses pour devenir le personnage que l’on a croisé dans Oraisons.

En parlant de Sonax, j’ai vraiment aimé ce personnage et son évolution. On le sent vraiment changer, au-delà de sa polymorphie, et on le sent se transformer, faire moins appel à ses émotions et plus à sa ruse. Il devient un acteur à part entière. On s’y attache vraiment et on ressent avec lui tout ce qui lui arrive. Les autres personnages sont extrêmement bien étudiés. Même le plus petit personnage secondaire à son rôle et Samantha Bailly trouve le moyen de lui donner une importance capitale pour la suite du récit.


C’est vraiment un excellent roman. Je remercie tout particulièrement les éditions Bragelonne pour l’envoi de ce livre en service de presse. Et je remercie d’autant plus l’auteur car j’ai eu la bonne surprise de découvrir une dédicace à mon nom. Merci encore ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire