mardi 14 juillet 2015

Les yeux jaunes de crocodiles



Dans le cadre du Challenge 10 inconnus dans ma PAL, je vous présente le quatrième ouvrage que j’ai lu, Les yeux jaunes des crocodiles de Katherine Pancol. Cette auteure, lorsque je suis en poste à la bibliothèque, on me la demande sans arrêt. On m’a plusieurs fois conseillé de lire ses ouvrages mais ça ne m’attirait pas trop. Alors, lorsque j’ai trouvé les trois livres, à savoir, Les yeux jaunes des crocodiles, la valse lente des tortues et Les écureuils de Central Park sont triste le lundi, (vive les titres à rallonges ^^), je me suis lancée. Et j’ai eu un petit coup de cœur. 

Joséphine est une mère de famille qui élève ses deux filles Hortense et Zoé avec son mari Antoine. Elle a une sœur Iris, a qui tout à réussi et qui capte l’amour et l’attention de leur mère. Sa vie est tranquille et sans histoire. Jusqu’au jour où Antoine décide de quitter la maison. Il n’en peut plus de ne pas avoir de travail et décide d’aller tenter sa chance ailleurs. Joséphine se sent seule et accepte alors le marché de sa sœur. Ecrire un livre que sa sœur signera.

Je me suis lancée dans cette lecture avec appréhension car souvent, lorsqu’un roman a été aimé par beaucoup de monde, j’ai tendance à prendre le contrepied et à trouver plein de choses à redire. Mais pas cette fois ^^. J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre. Je l’ai dévoré. La vie de Joséphine est loin d’être extraordinaire. Elle jongle entre l’éducation de ses filles, ses recherches, sa sœur en quête de gloire et gravite dans la banlieue de Paris. Ce sont en quelque sorte, des chroniques de la vie quotidienne d’une femme normale. J’avoue que je me suis laissé emporter par les descriptions, par les rebondissements et par les personnages.

Tous les personnages ont un petit plus qui les rends attrayants et qui donnent envie de les suivre sans faire de pause. Même Hortense, qui est tout à fait imbuvable, intéresse par son parcours et ses envies. Ce roman décrit ce qui pourrait se passer dans n’importe quelle famille et c’est cela qui m’a plus, la normalité.


Bref, c’est un livre que je conseille car il est très agréable, le style est très bon et on n’a pas envie de le lacher !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire