mardi 14 juillet 2015

L'héritage des Darcer - Tome 1 : L'Envol


Les achats coup de cœur se divisent en trois catégories pour moi : couverture, résumé ou rencontre avec l’auteur. En ce qui concerne le premier tome de l’Héritage des Darcer de Marie Caillet, les trois se sont manifestés. J’ai rencontré l’auteur lors du festival Grésimaginaire, les 11 et 12 avril. C’est une jeune femme très sympathique avec qui j’ai eu beaucoup de plaisir à discuter. Et j’ai décidé d’acheter le premier tome de sa saga. Et c’est une  très bonne découverte.
Mydria est la fille de puissants seigneurs. Son but est de grimper le plus haut possible dans la hierarchie royale. Mais voilà, un jour elle apprend qu’elle est l’héritière d’une dynastie disparue depuis longtemps dont elle a hérité le Don d’ailes et un fabuleux trésor…

J’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire je dois avouer. Mais c’est juste parce que j’ai mis un moment à comprendre que le personnage principal n’était pas encore arrivé. J’ai apprécié le tout début du roman car on a vraiment toute l’explication de la généalogie de Mydria. J’ai ainsi évité de me poser des questions tout le long du roman. Le style de l’auteur est extrêmement soigné. Rien n’est laissé au hasard et tout est méticuleusement expliqué. C’est d’ailleurs une très bonne chose car vu le nombre de personnages on pourrait être perdu très vite. Bon, je ne vais pas révéler la transformation de My, mais je dois avouer qu’en comparaison des autres évoquées, elle m’a beaucoup fait rire. Je trouve que c’est une bonne trouvaille. J’ai bien aimé le personnage du chef des brigands. Je l’ai trouvé attachant malgré sa froideur. J’ai trouvé que chaque personnage avait un petit plus qui le détachait des autres.

Concernant l’histoire, et bien je suis restée sur ma faim ! Il va me falloir les deux autres tomes parce que après avoir terminé le tome, je me suis rendu compte que je ne pouvais pas laisser les personnages comme ça. Le premier tome a une conclusion qui lui est propre mais j’ai été frustrée. Dans le bon sens bien sûr. Ce que j’ai apprécié, c’est les changements de paysages, de décor que l’auteur réussit à parfaitement décrire. La quête mis en œuvre peut paraître classique mais reste malgré tout prenante et on a du mal à lâcher le livre.

En résumé, c’est un très bon premier tome et j’ai hâte de voir ce que la suite me réserve !  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire