mardi 14 juillet 2015

Kushiel - Tome 1 : La marque


Phèdre a été vendue par sa mère à la Cour de la Nuit lorsqu’elle n’était qu’une petite fille. La Cour de la nuit… ce regroupement de 13 maisons de plaisir. Phèdre devient ainsi une disciple de Namaah, la déesse de l’amour. Mais elle a une particularité. Elle possède la marque de Kushiel. Cette marque lui confère le moyen de connaitre éternellement le plaisir dans la douleur… Mais Phèdre se retrouve bientôt mêlée à un complot qu’elle ne soupçonnait pas. Pour sauver sa vie, il va falloir qu’elle sauve le royaume.

Après les partiels, j’avais bien besoin d’un bon pavé, signé Bragelonne pour me détendre ^^. J’ai choisi Kushiel complètement à l’instinct. La couverture était très belle et le résumé me plaisait bien. Ça me suffit !

Dés les premières pages, on découvre l’univers de la Cour de la Nuit. C’est un regroupement des maisons de plaisir du royaume. Les femmes et les hommes y sont formés pour devenir des disciples dévoués à Namaah. Ils et elles deviennent des courtisanes et courtisans. J’avoue que le principe m’a un peu étonné. Mais l’organisation est complexe et bien construite.

Le roman est malheureusement long. J’ai mis beaucoup de temps à le lire. J’avais emprunté les deux autres tomes mais je n’ai pas eu le courage de lire les autres. La première partie sur la vie de Phèdre chez son maitre et sa découverte de sa vie de courtisane est vraiment longue. L’univers prend le temps de se mettre en place. La deuxième partie, sur le sauvetage du royaume oscille entre rapidité et lenteur. J’ai décroché à beaucoup de reprises mais j’ai quand même tenue à terminer ce livre. J’ai aimé mais sans plus. Je lirai la suite pour savoir ce que devienne les personnages malgré tout. 

Du coté des personnages, je me suis attaché à Joscelin. Ce moine qui voue sa vie à défendre les autres. J’ai beaucoup aimé la description de son équipement. On aurait dit un guerrier elfe ^^.

En bref, c’est un livre que j’ai eu du mal à terminer mais que j’ai trouvé intéressant pour l’univers créé. On sent le travail remarquable de l’auteur !  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire