mardi 14 juillet 2015

Hex Hall - Tome 1


Bonjour à tous ! Je vous retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique. La maison d’édition Le Livre de Poche m’a gentiment envoyé le tome 1 d’Hex Hall. Je les remercie encore une fois de leur confiance. J’avais vu plusieurs avis sur ce livre et j’ai donc décidé de me plonger dans cette lecture. Et c’est une agréable surprise.

Sophie Mercer est une sorcière mais le problème c’est qu’elle ne contrôle pas ses pouvoirs. Alors, quand son sort philtre d’amour est un échec complet, elle est envoyée à Hex Hall, pensionnat sévère pour toutes les créatures différentes des humains. Sophie se retrouve au milieu des fées, des loups garous et autres vampires. Mais voila, son arrivée est suivi de plusieurs accidents. Un psychopathe décide de saigner les élèves sauf que bon…Sophie ça ne lui plait pas vraiment cette histoire…

A la lecture du résumé, ma réaction a été : Oh non, encore une histoire style Night School… J’avais demandé ce livre parce que la couverture m’avait tapé dans l’œil. Quand j’ai lu le résumé j’ai vraiment été décontenancée. J’ai eu peur de ne pas aimer étant donné que j’avais détesté Night School. Et là, le résumé m’y faisait vraiment pensé. Mais j’ai décidé de faire abstraction et finalement j’ai été agréablement surprise.

Le personnage de Sophie m’a énormément fait rire. C’est une fonceuse et un petit peu insolente il faut bien le dire, mais qui à un cœur d’or. Elle a envie de défendre les gens qu’elle croit innocent quitte à se mettre tout le monde à dos. C’est d’ailleurs ce qui se passe dans le roman. Mais c’est aussi quelqu’un de très sensible et qui a peur de décevoir les personnes qui croient en elle. Elle n’est pas douée en sort et se sent exclue des cours. Malgré tout elle s’accroche !

L’histoire est assez banale. Une école, un personnage principal, de l’amour, du suspens… Malgré tout, j’ai bien accroché et j’ai lu le livre très vite. Je m’attendais à la fin mais j’ai été très étonné du véritable rôle joué par un des personnages fantomatiques. Pour le coup, je ne m’y attendais pas du tout et je suis restée étonnée pendant un petit moment. Il s’agit d’un premier tome…qui se termine d’ailleurs un peu en queue de poisson (normal pour un premier tome c’est vrai), mais il reste encore beaucoup de zones d’ombres à éclaircir et j’avoue que je suis assez curieuse de connaître la suite.


En résumé, c’est une roman pas trop mal que je conseille à ceux qui ont aimé Night School, ils y retrouveront l’ambiance pensionnat. Mais je le conseille aussi à ceux qui n’ont pas aimé car l’histoire est beaucoup mieux !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire