mardi 14 juillet 2015

Graceling



Avant toute chose, je tiens à remercier chaleureusement les éditions Le livre de Poche, de m’avoir accordé ce partenariat. Il s’agit de mon premier et je suis très contente d’avoir pu le faire avec la collection imaginaire de cette maison d’édition. Je remercie en particulier Manuel Soufflard qui a été mon contact pour régler les différents détails de ce partenariat.

Je vais donc vous parler de Graceling de Kristin Cashore. Nous sommes aux Sept Royaumes. Dans les différentes régions de ce territoire, il existe des Graceling, des êtres dotés de dons divers comme le combat ou la télépathie. Katsa fait partie de ces êtres extraordinaires. Elle a pour don une force incroyable et un talent au combat indiscutable. Mais elle officie pour un roi cruel, son oncle, et est crainte dans tous les royaumes. Mais un jour, elle rencontre un autre Graceling qui remet en question sa vision du monde et toute son existence.

Pour ce premier partenariat, j’avais le choix dans l’intégralité du catalogue de la collection. Après avoir bien épluché les différentes propositions, mon choix s’est arrêté sur Graceling pour plusieurs raisons. Tout d’abord, la couverture. Elle est très belle et m’a tout de suite tapée dans l’œil. Ensuite, le nom de l’auteur. On m’en avait parlé et j’avais donc envie de découvrir son univers. Enfin, le résumé m’a tout de suite plu et m’a donné envie de me plonger dans cet ouvrage. Et je n’ai pas été déçue.

On commence par suivre Lady Katsa, jeune femme Graceling possédant un terrible talent au combat. Elle officie pour son oncle en rappelant à l’ordre les seigneurs qui lui désobéissent. Mais en parallèle, elle a aussi formée le Conseil, une institution qui lui permet de surveiller les rois et de venir en aide aux habitants des Sept Royaumes.
J’ai eu assez de mal à rentrer dans l’histoire au début. Je trouvais Katsa très froide et je n’arrivais pas la cerner. J’avoue que je ne pensais pas du tout qu’elle allait évoluer au niveau de son caractère ni de ses convictions. Du coup, ça a été une bonne surprise. Les autres personnages sont aussi très intéressants car chacun à sa propre vision de la vie et son propre chemin à tracer.

Le style de l’auteur est agréable. On arrive bien à suivre l’histoire, les descriptions sont précises sans être trop lourdes et on arrive bien à se figurer l’environnement dans lequel évoluent les héros. L’histoire en elle-même est classique mais quelques petites touches la rende originale sur certains points. J’ai apprécié le dénouement car pour une fois, le méchant n’est pas celui qu’on croit ^^.


J’ai vu qu’il y avait deux autres tomes mais j’avoue que le tome 1 se suffit à lui-même car la fin est claire et ne laisse pas supposer de suite. Je suis malgré tout curieuse de lire le reste de la trilogie. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire