mardi 14 juillet 2015

Eragon - Toma 4 : L'Héritage


La suite de la saga Eragon est sortie ! Tel a été mon cri de joie en tenant dans mes mains le tome 4 de la saga mettant en scène le jeune homme et son dragon Saphira. Dans le tome précédent, Brisingr, nous avions laissé Saphira et Eragon en pleine guerre contre Galbatorix. Ils avaient été rejoints par Roran, le cousin d’Eragon, par les nains et les elfes. La guerre définitive semblait imminente. Et c’est cette guerre que l’Héritage nous offre.

 Pourquoi Galbatorix, l’usurpateur, ne détruit-il pas l’armée en marche vers sa capitale ? Pourquoi laisse-t-il les Vardens et leurs alliés poursuivre leur conquête de ses places fortes ? Certes, les soldats et les magiciens de l’Empire se défendent, mais les Vardens ont avec eux Eragon et Saphira qui font des ravages dans les rangs ennemis. Cependant, leur avancée se trouve dramatiquement stoppée : c’est Eragon qui doit prendre la tête des armées rebelles. Or, le garçon est loin de se sentir prêt pour une telle responsabilité…

Et voila, la saga se termine. (Enfin, c’est ce qu’on raconte). Eragon assume pleinement son rôle de dragonnier et mène ses armées à la victoire. Cependant, bien qu’on se doutait du happy end traditionnel, ce tome m’a profondément déçue et pour plusieurs raisons.

Premièrement, j’avais été perplexe en refermant le tome 3, puisqu’on nous avait signalé qu’il s’agissait du dernier de la série. En apprenant, qu’un tome 4 allait sortir j’étais surprise et dois-je bien l’avouer impatiente. Peut-être que j’en attendais trop justement. Le quatrième tome d’Eragon traîne un peu en longueur, nous fait mariner avant d’atteindre le but ultime que nous attendons tous : la mort du tyran Galbatorix.

Deuxièmement, pour la romantique que je suis (je l’assume, je suis chamallow ^^), l’histoire entre Eragon et Arya m’a laissé un goût d’inachevé. J’espérais que voyant la saga se conclure les deux personnages se retrouvent enfin et décident de reconstruire l’Alageïsa ensemble.

Justement parlons-en de la fin. En lisant les deux derniers chapitres j’ai eu l’impression de me retrouver face à la fin du tome 3 du Seigneur des Anneaux. J’avoue sans problème que je suis une fan inconditionnelle de Tolkien mais là je trouve que les ressemblances sont frappantes. Eragon quitte sa terre natale et la terre qu’il a défendue pour se rendre dans une obscure contrée connu des dragonniers et des elfes seuls. Hmmmm. C’est Frodon qui quitte la Terre du Milieu avec les trois seigneurs elfes !


Pour résumer, j’ai été très déçue de ce tome d’achèvement de la saga. Si les deux premiers tomes étaient très réussis, les deux derniers, selon moi, ne sont pas à la hauteur. Va-t’il tenter un cinquième opus centré sur l’un des personnages ? A voir pour la suite… 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire